• Faire un ragréage soi-même

    Avant de travailler un sol qui va être recouvert de revêtement, il est indispensable de procéder au ragréage. Cela vous permet de corriger les imperfections sur ce sol et d’avoir une surface à nouveau plane et suffisamment lisse pour une meilleure esthétique. Toutes les matières de constitution du sol peuvent être ragrées à condition de savoir s’y prendre et de posséder les bons outils.

    Les outils nécessaires :

    • un burin
    • une spatule
    • une pierre à poncer
    • une perceuse
    • un mélangeur rotatif
    • un seau de maçon
    • un plâtroir
    • des gants, car les enduits peuvent irriter votre peau.
    • un primaire d’accrochage
    • un enduit de ragréage.

    Vous aurez également besoin d’un balai et d’un aspirateur. Avant d’appliquer le “primaire d’accrochage”, faites sauter les grosses imperfections et coulures du sol à l’aide d’un burin et d’une spatule. Cela vous assurera un bon collage de l’enduit sur le sol. Ensuite, passez la pierre à poncer sur les aspérités du sol. Vous pouvez également utiliser une ponceuse avec le bon abrasif pour aller plus vite. Dépoussiérez votre sol au maximum en passant un bon coup de balai puis d’aspirateur. Vous pouvez maintenant appliquer votre “primaire d’accrochage” sur votre sol bien sec ! Mélangez ensuite l’enduit de ragréage avec de l’eau avec le mélangeur rotatif monté sur le mandrin de votre perceuse. Cependant, veuillez à bien respecter le dosage de l’enduit indiqué. Versez le mélange sur le sol en débutant par le fond de votre pièce. Il s’étale naturellement. Etalez-le en reculant vers la porte. Etalez et lissez l’enduit avec le plâtroir et laissez sécher 6 à 24 heures, suivant l’épaisseur de votre couche d’enduit et la température de la pièce. Voilà ! vous pouvez maintenant poser votre nouveau revêtement.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires